Faire son shopping vegan: «veggie», «vegan», «végane» ou «végétal»?

Passer notre samedi dans un supermarché vegan, on ne peut que rêver de ça pour le moment (sauf si vous habitez près d’un magasin vegan). Alors, comment trouver des produits véganes dans un monde non végane? Nous listons pour vous les termes les plus courants et les labels de qualité.

Carnisme, végétarisme et véganisme: quelle est la différence?

Bien qu’un monde de vie végane gagne en popularité, il y a encore souvent une confusion autour de la différence entre les termes «végétarisme» et «véganisme».

Le carnisme est l’idéologie et le choix diététique les plus largement acceptés dans le monde. En tant que «carniste» (ou «mangeur de viande»), nous mangeons et utilisons à la fois des animaux eux-mêmes et les produits fabriqués par des animaux (produits animaux) ou testés sur les animaux.

Le végétarisme exclut un certain nombre de produits animaux. En tant que «végétarien», nous ne mangeons pas d’animaux (viande, poisson ou insectes) ou de parties du corps provenant d’un animal (par exemple la gélatine ou la présure de veau), mais nous consommons toujours des produits fabriqués par des animaux (tels que leur lait, miel ou œufs) et des produits testés sur les animaux.

Le véganisme va plus loin, devenant le contraire du carnisme, où en tant que «végane»  nous ne mangeons ni animaux ni produits d’origine animale. Cela signifie que les végétaliens recherchent également une alternative pour leurs cosmétiques, produits de nettoyage, vêtements, etc., dans laquelle ni les produits animaux ni les tests sur les animaux ne faisaient partie du processus de production.

Entre les deux extrêmes – carnisme et véganisme – il y a tout un continuum de différentes formes de régime; pensez au flexitarisme, au pescotarisme ou à l’alimentation crue, par exemple, mais le «régime intermédiaire» le plus connu est le végétarisme. 

Confusion commune autour des noms de produits végétaliens: «vega», «veggie», «vegan» ou «à base de végétaux»?

Malgré la ressemblance avec le mot «vegan», «vega» est un terme qui fait référence aux produits végétariens aux Pays-Bas. C’est pourquoi on retrouve le terme en Belgique principalement dans les chaînes néerlandaises comme Albert Heijn. La confusion est encore plus grande chez Albert Heijn, car ils utilisent le même symbole pour les produits végétariens et végétaliens avec une seule petite différence. Un produit végétarien ou «vega» est symbolisé par un grand «V» blanc sur un fond vert clair; un produit végétalien ou «vegan» est symbolisé par un grand «V» blanc sur un fond vert foncé.

Par contre, pour désigner les produits végétariens en Belgique, nous utilisons le terme «veggie». On retrouve cela dans les chaînes belges telles que Delhaize, Colruyt et Bio Planet. Pourtant, il existe également des supermarchés qui utilisent le mot «végétarien» pour les aliments végétariens et végétaliens (par exemple chez Lidl). Dans un tel cas, la règle s’applique: vérifiez toujours si le mot «vegan» est également indiqué en haut ou vérifiez bien les ingrédients.

De nombreuses marques utilisent soit «végétalien», soit «végétal» (plant-based) ou une combinaison des deux pour nommer les produits végétaliens. Nous voyons une telle combinaison, par exemple, dans les hamburgers végétaliens de marques telles que Greenway et Garden Gourmet. Ce qui est difficile, c’est que le mot «végétal» n’est pas synonyme de «végétalien». Vérifiez donc toujours s’il y a aussi le mot «vegan» ou un label de qualité.

Quels que soient les termes utilisés, «vegan» pour désigner les produits végétaliens est le terme le plus courant et le plus fiable.

Veggie signifie végétarien et n’est pas toujours végétalien.

Vegan et plant-based sont souvent utilisés de manière interchangeable, bien que les produits à base de végétaux ne soient pas toujours complètement véganes. Dans ce cas, l’ajout de végane indique clairement que le produit est végane.

Vega est utilisé aux Pays-Bas pour indiquer végétarien et n’est donc pas synonyme de végétalien.

Labels véganes

Pour le moment, les dénominations «vegan» et «végétal» (pour les produits végétaliens), et «vega» et «veggie» (pour les produits végétariens) ne sont pas encore légalement protégées. 

Cela signifie que tout producteur peut qualifier son produit de «végétalien», indépendamment de sa connaissance des substances végétaliennes ou non. Bref, dans ce cas, il se peut encore que le produit ne soit pas végétalien.

En raison d’un manque temporaire de protection juridique du titre, de plus en plus de producteurs choisissent de placer une marque de qualité sur leur produit qui indique si le produit est végétarien ou végétalien. Le produit est ensuite inspecté par un organisme indépendant et doit répondre à un certain nombre de conditions strictes avant de recevoir un label «végétalien» ou «végétarien» (cela évite toute confusion). Cependant, le placement d’une telle certification n’est pas (encore) exigé par la loi, bien que nous le voyions plus souvent dans certain supermarchés (par exemple Aldi).

Les labels de qualité les plus connus que l’on trouve sur les produits végétaliens en Belgique sont le V-label, le label de qualité de la Vegetarian Society et le label de qualité de la Vegan Society.

1. Le V-label de l’Union végétarienne européenne

On trouve une confusion notamment avec le V-label de l’Union végétarienne européenne. Le V-label a deux types de labels de qualité indiqués: une version végétarienne et une version végétalienne.

Dans les deux cas, l’image est le même. La seule différence entre les deux étiquettes est le mot sous le poinçon. S’il est végétalien, il indiquera «vegan» en dessous. S’il est végétarien, il indiquera «végétarien/vegetarisch» en dessous. Parfois, il n’y a rien en dessous et vous devez encore le découvrir par vous-même. Le V-label ne s’applique qu’en Europe.

2. Le label de qualité de la Vegetarian Society

Un autre label de certification que vous verrez également est celui de la Vegetarian Society (Royaume-Uni). Si le produit est végétarien, l’étiquette ne l’indiquera pas explicitement, mais s’il est végétalien, il inclura toujours le mot «vegan». Vous pouvez également vérifier en ligne dans cette longue liste si un produit est végane (ou végétarien).

3. Le label de qualité de la Vegan Society

La Vegan Society est l’organisation végétalienne la plus ancienne et la plus connue et est originaire du Royaume-Uni. La définition du mot «vegan» a été créée dans cette organisation à but non lucratif. Leur marque vegan est un tournesol avec une tige, sous laquelle le mot «vegan» est indiqué. Cependant, si vous voyez la même image, mais sans la tige et la fleur, alors vous savez que le produit est végétarien (source: NVV).

Pour le label de la Vegan Society, vous pouvez vérifier si un produit est végétalien dans cette longue liste (qui s’applique dans le monde entier). BE Vegan représente le label de qualité en Belgique.

Résumé: Comment être sûr qu’un produit est 100% «vegan» ou «végétal»?

Un label de qualité indépendant est le moyen le plus rapide et le plus fiable de savoir si un produit est complètement végétalien. Après tout, avec un label de qualité, le contrôle de qualité est effectué par une organisation qui n’est pas affiliée au producteur du produit et qui sait bien quelles substances sont «végétariennes», lesquelles sont «végétaliennes» et à quelles autres conditions le produit doit encore répondre pour être étiqueté «vegan».

Si un produit mentionne le terme «vegan» sans montrer de certification, vous pouvez vous poser des questions. Peut-être qu’il contient encore un ingrédient qui n’est pas végétalien, comme du lait en poudre, de la caséine ou des arômes de lait. Ou peut-être est il végétalien en termes d’ingrédients, mais pas nécessairement en expérimentation animale. Pour les produits sans marque de qualité, les conditions suivantes s’appliquent généralement:

«vega» en «veggie» = végétarien

«vegan» et «100% végétal» = végétalien

Pour savoir si un produit est 100% végétalien, regardez le label indépendant à l’avant ou à l’arrière du produit et vérifiez toujours le mot «vegan» en dessous ou vérifiez les ingrédients s’il n’y a pas de label.

Les certifications les plus importantes sont le V-label (valable en Europe) et le label Vegan (le tournesol) de la Vegan Society (valable dans le monde entier). Pour encore plus de labels, vous pouvez consulter Vegan Wiki ou, si vous voyagez, ces étiquettes étrangères.

Ce texte est une traduction d’un texte d’origine en néerlandais écrit par Loes Geenen. Souhaitez-vous également rédiger des articles pour notre blog? Alors inscrivez-vous comme bénévole!

error: Content is DMCA protected !!