Le véganisme est en plein boom. Ces dernières années, énormément de produits alimentaires véganes ont été lancés. De son côté, le monde de la mode reste à se développer. C’est notamment le cas pour le cuir provenant de peaux de bêtes, l’offre des alternatives durables et en vogue a augmenté. C’est donc l’occasion de vous en donner un aperçu.




Pourqoui du cuir végane?

Pour répondre à la demande de cuir actuelle, plus d’un milliard de peaux de bêtes est nécessaire. Il existe toutefois des meilleures alternatives. Par ailleurs, les origines des différents cuirs d’origine animale sont très peu connues. En effet, les étiquettes que l’on peut retrouver sur les vêtements et chaussures en cuir contiennent des informations sur les dernières étapes de production, mais cela ne dit rien de la provenance du cuir. 80% du cuir provient de pays à bas salaires et de pays émergents. Ainsi, les ouvriers travaillent dans de mauvaises conditions pour un maigre salaire. En outre, le processus de tannage et le travail du cuir requiert l’utilisation de substances toxiques comme le chrome. Cela n’est pas seulement dangereux pour les ouvriers qui travaillent souvent sans protection et entrent en contact avec ces substances, cela l’est aussi pour l’environnement : les substances toxiques peuvent s’écouler dans les nappes phréatiques.



Les alternatives

Tandis que l’offre des alternatives véganes se limitait autrefois aux matériaux synthétiques ou au textile, il existe désormais des alternatives nouvelles et durables qui imitent parfaitement le look and feel du cuir.

LIEGE

Au Portugal, le liège est utilisé depuis longtemps pour fabriquer des sacoches et des portemonnaies. C’est à juste titre ; le liège n’est pas seulement un matériau respirant, il est également imperméable et il protège du froid. Les articles de IIWII Cork et Captain Cork prouvent que le liège n’est pas un produit démodé.

PINATEX

Dr Carmen Hijosa était la première à faire du cuir à base de fibres d’ananas. Le nouveau produit a été appelé Piñatex. Il s’agit d’un cuir fabriqué à partir de feuilles d’ananas. Piñatex est autant favorable pour les animaux, que pour l’environnement ; en effet, c’est un produit durable : la production ne requiert pas de terre, d’eau, d’engrais ou de pesticides en plus. La marque de chaussure végane de renom Nae utilise déjà ce produit pour plusieurs modèles. Le producteur australien avec le nom évocateur Time IV Change façonne des bracelets de montres de ce matériau.



CUIR DE POMMES

Cela peut être surprenant, mais ce n’en est pas moins véridique : les pommes peuvent être transformées en cuir. Le projet APPEAL, soutenu par BE Vegan, est un projet de recherche triennal qui examine comment les restes des pommes et des poires belges peuvent être utilisés. La Belgique n’est pas seule, elle est suivie de près par la firme italienne Frumat et la marque danoise The Apple Girl qui produisent toutes deux du cuir à partir de pommes. La marque belge Komrads lancera très bientôt les premières baskets en cuir de pomme.

EN PLUS

Plus les consommateurs sont prêts à échanger les produits de cuir contre des alternatives durables, plus la recherche à ces produits augmentera. Actuellement, il y a des projets qui examinent les possibilités de produire du cuir à partir de raisins, de souche de kombucha, des algues… En tout cas, nous sommes très curieux de connaître cette (r)évolution.